La Thaïlande, un marché immobilier dynamique

Le marché immobilier Thaïlandais connait une tendance à la hausse constante depuis une décennie. L’expatriation croissante couplée à l’attractivité touristique avec plus de 35 millions de touristes par an, font de ce pays un emplacement de choix pour investir.

À Bangkok par exemple plus de 88 000 étrangers ont demandé un permis de travail au deuxième trimestre 2018. D’une année à l’autre, ce chiffre ne cesse d’augmenter. En comparaison, lors du premier trimestre 2015, 78 000 étrangers avaient demandé un permis de travail. Soit une augmentation de 10 000 expatriés par trimestre.

Avec des perspectives économiques florissantes (croissance économique annuelle de plus de 4%), des taux d’occupation des logements élevés, l’essor du marché immobilier s’inscrit dans une tendance positive globale.

Selon les villes, la demande peut être spécifiquement dense. Selon la Bank of Thailand (BoT), les transactions de terrains et de bâtiments à l’échelle nationale ont augmenté de 5,1% à 539,64 milliards de baths (16,56 milliards de dollars US) au premier semestre 2018 par rapport à la même période l’an dernier. Toutes les régions, à l’exception de la région Nord, ont vu leurs transactions augmenter au cours de la période.

Villa avec piscine et vue sur la mer et les cocotiers

La promesse de rendements élevés

Investir dans un appartement meublé équipé et managé par des groupes hôteliers de renom, vous permettra de profiter d’une rentabilité brute de 7 à 10%.
En comparaison et selon une étude menée par la Banque de France en 2015, la rentabilité moyenne en France serait de 6%.

Ce rendement particulièrement intéressant est d’autant plus marqué lors de la prise en compte des contraintes fiscales des deux pays. La Thaïlande bénéficie d’une fiscalité avantageuse, en effet contrairement à la France, il n’existe pas de taxe d’habitation, ni de taxe foncière ou encore d’impôt sur la Fortune Immobilière. L’imposition sur les plus-values immobilières est également inexistante.

Une convention de non-double imposition a été signée entre le gouvernement de Thaïlande et la France. Cette convention stipule que les revenus des biens immobiliers sont imposables dans l’état où le bien se situe. Du fait de cette convention, les revenus fonciers générés en Thaïlande sont imposables en Thaïlande, de 3 à 15%.

Cette fiscalité intéressante permet d’obtenir un rendement net après imposition et charges de 6 à 8,5%. Avec son excellente rentabilité locative, investir dans l’immobilier en Thaïlande apporte des avantages considérables.

Au delà de la fiscalité attractive, les droits de succession sont également limités et ne sont applicables qu’à partir de 100 000 000 Baht (soit un peu plus de 2 800 000 euros au taux de change actuel).

Un rapport qualité / prix intéressant

Malgré une tendance à la hausse, les prix pour investir dans un bien immobilier en Thaïlande restent très accessibles.
Pour un logement bien situé, proche des plages ou des commerces, dans une résidence de grand standing (3 à 5*), il faut compter à partir de 90 000 euros pour un appartement à Pattaya et 150 000 euros pour une villa avec piscine. Dans la superbe station balnéaire de Hua Hin, les prix sont encore plus bas, avec la possibilité de devenir propriétaire d’un appartement à partir de seulement 60 000 euros et d’une villa avec piscine pour 120 000 euros. De plus, les prestations et les services des résidences (réception 7/7, piscines, salles de fitness, restaurations…) offrent une réelle valeur ajoutée.

Un tel rapport qualité/ prix en Europe est difficilement accessible. Les prix pour des prestations équivalentes sont à minima 2,5 fois plus élevés en France par exemple. La Thaïlande offre des opportunités de placements exceptionnelles !

Acheter en pleine propriété

En Thaïlande les étrangers ne peuvent pas être propriétaire d’un terrain. Cependant, depuis la loi du « condominum act » de 1979, il est tout à fait possible d’acheter un appartement en pleine propriété. Pour cela plusieurs critères doivent être réunis :

  •  Acheter dans une résidence offrant la pleine propriété
  • 51 % de la surface habitable de l’immeuble en copropriété doit être vendue à des Thaïlandais. Les 49% de la surface habitable restante peut être vendue à des étrangers. Il faut donc vérifier que 49% n’a pas déjà été vendue à des étrangers
  • Les fonds couvrant l’achat doivent provenir de l’étranger et être en devise étrangère

Si vous désirez acheter une maison ou une villa, vous pouvez signer un bail longue durée, appelé « lease hold », qui vous permet d’occuper le terrain pour 30 ans, avec deux possibilités de renouvellement.

Un accompagnement sur mesure en France et en Thaïlande

Présent en France et en Thaïlande et grâce à notre accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, vous bénéficiez des meilleurs services et conseils afin de réaliser une transaction en toute sérénité. La fiscalité avantageuse, l’attractivité du pays et les bas coûts d’acquisition font des placements immobiliers en Thaïlande, un investissement de choix. Vous désirez une consultation personnalisée gratuite ? Il nous ferait plaisir de vous rappeler pour parler de votre projet en détails.

Vous souhaitez des conseils ?

N'hésitez pas à contacter un conseiller Osiris Investissements pour parler de votre projet